Sommeil et médecine générale
 Sommeil et médecine générale
Recherche dans le site

Enregistrement du sommeil

"Une image vaut mille mots". Confucius /Kongfuzi ( Philosophe Chinois, 551 av. J.-C.-479 av. J.-C.).


  • Collage des électrodes
  • La polysomnographie (PSG) nécessite, afin d’obtenir des signaux correctement interprétables toute la nuit, une préparation de "collage" longue et minutieuse.
    Non, ce n'est pas un accidenté dela route

    GIF - 7.1 ko
    schéma de montage PSG

    Le "scorage" des stades de sommeil est basé sur l’observation conjuguée de l’électro-encéphalogramme (EEG, témoin de l’activité électrique du cerveau), de l’électro-oculogramme (EOG, qui enregistre les mouvements des yeux) et l’électro-myogramme (EMG, qui mesure le tonus électrique du muscle de la houpe du menton).
    Deux électrodes posées sur la poitrine permettent l’enregistrement de la fréquence cardiaque (qui varie en fonction du sommeil et d’éventuels troubles respiratoires).

    Le montage PSG minimum comprend, en plus, la pose de sangles thoraciques et abdominales qui permettent l’enregistrement des mouvements respiratoires, et d’un capteur des mouvements de l’air au niveau de la bouche et du nez.


    La concentration en oxygène du sang est mesurée par un capteur posé sur un ongle de la main.
    On ajoute deux électrodes sur les muscles jambiers pour enregistrer les mouvements éventuels des jambes au cours du sommeil.


  • Définition des signaux

  • Aspects des ondes EEG au cours des différents stades du sommeil
  • JPEG - 33.4 ko
    Grapho-éléments des ondes EEG

    Nb : Il existe deux type de sommeil.

    • Le sommeil "lent", numéroté de 1 à 4 en fonction de sa "profondeur", définie par la densité en "ondes lentes" (dénommées"Delta") sur l’eeg.
      Il prédomine en début de nuit, c’est le sommeil qui "repose".
      C’est le stade du sommeil où surviennent parfois les épisodes de somnambulisme, de somniloquie ... ou de pipi au lit ...
    • Le sommeil "paradoxal", caractérisé par l’existence d’une paralysie musculaire et de secousses oculaires rapides, appelé ainsi parce que le cerveau y produit un travail intense et encore mystérieux.
      C’est le stade du sommeil où surviennent parfois les rêves les cauchemars ... et les fantômes.
      Il prédomine en fin de nuit, c’est le sommeil qui "prédispose".
    JPEG - 90.8 ko
    Dessins des ondes EEG


  • Tableau récapitulatif des caractéristiques du sommeil.
  • JPEG - 55.2 ko


P.-S. 

Iconographie personnelle Dr Guilhem Pérémarty
Libre de Droit (Copyleft) ... à condition d’en spécifier la source.




Auteur | Contact | Copyleft | Traductions | derniere modif 19 juin 2011.