Sommeil et médecine générale
Recherche dans le site

Accueil > La veille et le somm.. > Savoir dormir > Lunettes de chromothérapie

Lunettes de chromothérapie


Les problèmes que posent l’adaptation aux rythmes de sommeil imposés ont conduit à la mise au point de lunettes qui filtrent la lumière du matin et améliorent ainsi le sommeil diurne des travailleurs de nuit.

JPEG - 2.9 ko
L’un des premiers prototypes ...


NB. (Mise au point) : Le préfixe chromo- signifie "couleur" mais ne fait aucunement référence au méthodes douces dites de "thérapie par la couleur", dont l’efficacité médicale est illusoire.

Somnolence et accident du travail ...

Chez les travailleurs de nuit, la somnolence excessive due au manque de sommeil est l’un des problèmes les plus rapportés, en plus des troubles de santé à long terme, de la baisse de performance et de la diminution de la sécurité au travail.


En effet, les travailleurs de nuit doivent travailler lorsque leur horloge biologique envoie des signaux les prédisposant au sommeil, tandis qu’ils doivent dormir alors que cette même horloge les prédispose à l’éveil.


Mécanisme de régulation du sommeil"

"L’horloge biologique se synchronisant avec le cycle lumière/obscurité, la faible luminosité relative durant les heures de travail à l’intérieur et l’exposition à la lumière du soleil lors du retour à la maison ne permettent pas aux travailleurs de nuit de se synchroniser à un horaire de travail inversé".

JPEG - 20 ko
La lumière est éveillante


La solution serait de bloquer complètement la lumière pénétrant l’œil le matin, à la fin du travail.
Mais cela constitue particulièrement un obstacle pour la conduite automobile.
Idéalement, il faudrait pouvoir dormir sur son lieu de travail (comme le font certains médecins à la fin de leur garde dans les hôpitaux) mais cela pose de nombreuses difficultés matérielles (chambres, douches) et familiales.

Une technologie innovante


"Il est maintenant reconnu que l’horloge biologique est très sensible à seulement une petite portion du spectre de lumière naturelle.


Les récepteurs rétiniens impliqués dans la stimulation de la vigilance semblent très spécifiquement sensibles aux fréquences de la lumière bleue".
( Dr Marc Hébert)

Voir (les sources en bas de page) : La publication du Pr Cajochen de la Psychiatric University Clinic, (CH-4025 Basel, Switzerland), Effects of Monochromatic Light on Humans :

"La lumière exerce un effet éveillant dont l’ampleur est proportionnelle à la durée et à l’intensité de l’exposition. Nous prouvons ici que l’exposition lumineuse exerce aussi un effet sur la thermorégulation et la fréquence cardiaque et que cette action dépend d’une longueur d’ondes spécifique".

JPEG - 18.4 ko
(d’après jcem.endojournal.org, aout 2006)


L’exposition en soirée, à 2 h de lumière bleue (lumière monochromatique de 460 nm), provoque une suppression de mélatonine de manière significativement plus grande qu’avec la lumière verte (550-nm).

"Notre découverte (que la sensibilité de l’homme à l’effet éveillant de la lumière sur le rythme cardiaque ou la température corporelle est proportionnelle à la puissance de la fréquence de bleu), suggère de nouvelles implications des systèmes de photorécepteurs dans la régulation de la vigilance humaine, de la thermorégulation et de la fréquence cardiaque". (J Clin Endocrinol Metab 90 : 1311-1316 2005")

JPEG - 11.7 ko
Selon Dr M Herbert, Univ. LAVAL Quebec


Des études récentes du Dr Marc Hébert du Centre de
Recherche Université Laval Robert-Giffard à Québec, Canada, suggèrent que le port de lunettes spéciales à lentilles orangées bloquant spécifiquement la lumière bleue-verte permet de limiter la double
action de la lumière sur le système veille-sommeil :

1/ Effet éveillant de la lumière du jour, (ce qui retarde l’endormissement du sujet qui s’y expose).
2/ Effet d’avance de phase sur l’horloge circadienne qui enregistre un signal "jour"), ce qui dégrade la qualité du sommeil (qui survient ainsi en contre-phase avec la température du corps, Cf. "Savoir dormir").

Le port de ces lunettes faciliterait une adaptation plus rapide à un horaire de nuit et une amélioration significative du sommeil.

Malgré la coloration des lentilles, la vision lors de la conduite automobile demeure excellente. En effet, les verres qui ont été sélectionnés par le Dr Marc Hébert en collaboration avec des spécialistes de la vue améliorent la vision des contrastes tout en ayant un effet apaisant sur les yeux.

NB. Contrairement aux lunettes noires, il n’y a ici pas de perte de luminosité.
Le seul inconvénient est la modification de la vision des couleurs et l’aspect orangé des verres.

JPEG - 8.5 ko
Mode d’emploi
JPEG - 6.1 ko
Kito de Pavant et ses lunettes pour réparer la sieste

titre documents joints




Auteur | Contact | Copyleft | Traductions | derniere modif 7 septembre 2010.